fbpx

Colères - Tristesses

La colère est une émotion forte que l'on éprouve occasionnellement envers autrui. Elle est souvent accompagnée de réactions physiques soudaines visant à la mise en mouvement, à l'attaque : augmentation de la respiration et du rythme cardiaque, tension musculaire, concentration…

De façon générale, elle survient quand l'une de nos valeurs est bafouée.
Par exemple, ce qui se passe est injuste, irrespectueux, contraire à un engagement…

Un travail thérapeutique permettra d'accueillir cette émotion, d'entendre son message, de mettre en place une action, pour enfin de retrouver la sérénité.

La culpabilité est une forme particulière de colère, orientée non vers autrui mais vers soi.

Les manifestations physiques sont moins visibles, et pour autant bien présentes.

La plupart du temps, il s'est passé quelque chose en rupture avec vos valeurs, dont vous vous sentez responsable, et même coupable ; naturellement, vous vous en voulez car vous mériteriez d’être sanctionné pour la faute commise… La situation se bloque à ce stade… Et ça peut durer longtemps…

Un travail thérapeutique permettra d'apaiser cette dette morale et vous permettra de retrouver la sérénité.

La tristesse est une émotion profonde tournée vers l'intériorité.

Les manifestations physiques qui l'accompagnent iront dans le sens de l'abattement, de l'installation d'un état dépressif, d'une souffrance liée à la perte.

Car la tristesse est l'émotion de la perte : perte d'un être cher bien sûr ; mais aussi perte de sa jeunesse, d'une capacité physique, d'une belle occasion, d'un projet ou d'un rêve… Comme un vide qui s'installe pour un temps…

Un travail thérapeutique permettra de mettre cette vacuité en perspective : l'accueillir, la comprendre, agir progressivement en construisant de façon assumée un lendemain un peu différent.

Le deuil est un processus complexe. Il reprend l'ensemble des étapes allant de la découverte de la rupture d'un lien émotionnel (par exemple : "le petit chat est mort" ; ou encore "j'ai échoué à l'examen"…) à son acceptation et sa sublimation.

Quel que soit le sujet qui aura provoqué le deuil, les étapes que vous allez parcourir seront les mêmes : déni, colère, négociation, tristesse… jusqu'à l'acceptation. Des étapes souvent successives, parfois parallèles…

Un travail thérapeutique pourra vous accompagner à prendre en charge l'intensité des émotions associées (colère, culpabilité, tristesse, déni, impuissance…) et à construire progressivement un futur différent, dans lequel un souvenir apaisé pourra prendre sa place.